Retour vers le passé : Bill & Ted's Excellent Adventure (1989)

 

REALISATEUR

Stephen Herek

SCENARISTES

Chris Matheson et Ed Solomon

DISTRIBUTION

Keanu Reeves, Alex Winter, George Carlin, Dan Shor…

INFOS

Long métrage américain
Genre : comédie/science-fiction
Année de production : 1989

All we are is dust in the wind, dude…

Surfant sur le très populaire thème du voyage dans le temps (de C’était Demain à la trilogie Retour vers le futur en passant TerminatorPeggy Sue s’est mariée ou encore Quelque part dans le temps), Bill & Ted’s Excellent Adventure est né de l’imagination de Chris Matheson et Ed Solomon, qui signaient ici leur premier scénario pour le cinéma. Le premier est le fils du romancier Richard Matheson et le second a ensuite travaillé sur les scripts de Super Mario Bros.Men in Black et les deux Insaisissables (pour ne citer que quelques titres). Les deux compères ont créé les personnages de Bill & Ted pendant leurs études, en les interprétant dans des sketchs à l’occasion d’un atelier d’improvisation.
À l’origine, Bill & Ted étaient des ados un peu “neuneus” qui réagissaient à l’actualité mondiale. Matheson et Solomon ont décidé de voir plus grand pour le passage sur grand écran…en les faisant interagir avec des grandes figures historiques.

Bill & Ted sont deux ados californiens fans de Van Halen bien décidés à mener une carrière dans la musique. Bon, pour le moment ils ne sont pas très bons mais ils sont plein de bonne volonté. Dans les rôles principaux, Alex Winter (Generation Perdue) et un Keanu Reeves alors âgé de 22 ans cabotinent joyeusement dans les rôles de ces deux grands rêveurs, finalement moins glandeurs qu’ils n’y paraissent de prime abord. Leur duo fonctionne et il se dégage d’eux une bonne humeur communicative.

 

 

Oui, Bill & Ted vont vraiment s’améliorer car leur musique va devenir dans le futur la base d’une société utopique. Mais il y a un problème : s’ils ne réussissent pas leur oral d’histoire, matière qu’ils ont négligée, le père de Ted l’enverra à l’école militaire…en Alaska ! Pour sauver le groupe…et donc sauver l’humanité…Rufus (incarné par l’humoriste George Carlin) arrive de l’année 2688 avec une machine à remonter le temps afin d’aider les deux potes. Leur plan ? Ramener en 1988 des figures historiques pour illustrer un exposé qui déchire (ce qui est plus léger que la première idée des scénaristes qui voyait Bill & Ted causer les plus grandes catastrophes de l’Histoire) !

À l’origine, la machine à voyager dans le temps devait être un van, idée qui a été rejetée pour ne pas souffrir de l’inévitable comparaison avec la DeLorean de Retour vers le Futur, nom de Zeus ! Par contre, l’utilisation d’une cabine téléphonique évoque naturellement la série télévisée britannique Doctor Who, même si celle-ci n’avait pas encore en Amérique la popularité dont elle jouit actuellement (la vieille série était diffusée sur le réseau PBS). La cabine de Bill & Ted n’est pas plus grande à l’intérieur…mais les compères peuvent tout de même y caser pas mal de personnalités, dont Billy le Kid, Socrate, Napoléon, Jeanne d’Arc, Abraham Lincoln ou encore Gengis Khan. Si les trucages sont datés, la représentation des couloirs du temps est encore assez astucieuse.

 

 

L’exposition est un poil laborieuse, mais le rythme est plus enlevé au fur et à mesure des péripéties que rencontrent Bill & Ted dans leur épopée temporelle. La deuxième moitié de ce sympathique divertissement très ancré dans son époque (et qui, par certains aspects, fait très Wayne’s World avant l’heure) est ainsi plus délirante et plus dynamique, avec de chouettes gags et une amusante virée au centre commercial qui se transforme en un joyeux chaos qui mène cette fine équipe au poste de police.

Deuxième long métrage réalisé par Stephen Herek (Critters), tourné en 1987 mais sorti deux ans plus tard suite aux déboires de ses premiers financiers, Bill & Ted’s Excellent Adventure a connu un succès suffisant pour garantir une suite en 1991, Les Folles Aventures de Bill & Ted, moins bien accueilli cette fois. Quasi-inconnus en France, les personnages sont devenus cultes aux Etats-Unis, avec de nombreux dérivés en comics, à la télévision (dessin animé et série TV), en jeu vidéo et même en attraction de parc à thèmes !

Soyez excellents les uns envers les autres…et que la fête continue !

Partagez cette news :

par Le Doc

Contenu associé

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire