Retour vers le passé : Le Fascinant Capitaine Clegg (1962)

 

REALISATEUR

Peter Graham Scott

SCENARISTE

Anthony Hinds

DISTRIBUTION

Peter Cushing, Yvonne Romain, Patrick Allen, Oliver Reed, Michael Ripper…

INFOS

Long métrage britannique
Genre : aventures
Titre original : Captain Clegg (UK) / Night Creatures (USA)
Année de production : 1962

Production assez méconnue de la HammerLe Fascinant Capitaine Clegg a débuté comme un remake de Doctor Syn (un long métrage de Roy William Neill datant de 1937), adaptation des aventures du héros d’une série de romans de Russell Thorndike. Ancien pirate sous le nom du Capitaine Clegg, Syn vit la vie tranquille d’un pasteur d’un petit village du Kent, sur la côte anglaise. Mais le paisible (du moins en apparence) Syn est aussi à la nuit tombée le justicier appelé L’Epouvantail, le chef des contrebandiers qui luttent sans répit contre les collecteurs de taxe du roi George III.

Si cette présentation rappelle quelque chose à certains d’entre vous, c’est parce que les romans de Thorndike ont fait l’objet d’une série télévisée Disney en 1964, L’Epouvantail : Le Justicier des Campagnes avec Patrick McGoohan dans le rôle de Syn (mini-série également remontée en un film de 90 mn comme c’était souvent le cas à l’époque…voir les Davy Crockett). Suite à un passage rapide devant les tribunaux, c’est le projet de Disney qui a obligé la Hammer, qui ne disposait de que des droits du film de 1937, à procéder à quelques ajustements : le studio a pu produire sa propre version, mais sans faire référence au Dr Syn et aux écrits de Thorndike.

Syn est ainsi devenu le Dr Blyss, incarné par l’excellentissime Peter Cushing, qui était tellement passionné par le rôle qu’il a participé à l’écriture de ses dialogues sans être crédité.

 

 

Réalisé avec soin par Peter Graham Scott (qui passa l’essentiel de sa carrière sur le petit écran avec notamment à son actif des épisodes de Destination Danger et Chapeau Melon et Bottes de Cuir), Le Fascinant Capitaine Clegg est donc un film relativement obscur, comme souvent avec la Hammer, c’était un petit budget qui accompagnait une production plus prestigieuse en “double programme”…dans ce cas précis, Le Fantôme de l’Opéra de Terence Fisher), mais avec une histoire rendue ensuite populaire par l’adaptation de Disney. Si l’intrigue est donc connue, le traitement réserve tout de même quelques petites surprises dans son déroulement.

Par deux prologues d’une redoutable efficacité (le second avec l’apparition des “Fantômes du Marais” est splendide, avec des visuels saisissants pour bien nous rappeler que nous sommes dans une production Hammer même si Le Fascinant Capitaine Clegg n’est pas un film d’horreur), le réalisateur établit parfaitement le ton. Son long métrage joue avec les genres avec malice, le surnaturel se révélant un faux-semblant qui nourrit habilement les péripéties. Le rythme est alerte, la mise en scène est fluide et les dialogues réjouissants grâce à une pointe d’humour et au jeu des acteurs.

 

 

En fait, il n’y a guère qu’Oliver Reed (La Nuit du Loup-Garou) qui semble un peu sur la réserve dans un rôle inhabituellement assez “sage” pour lui. La distribution est solide, de la belle Yvonne Romain (présente elle aussi dans La Nuit du Loup-Garou) en jeune femme qui partage un lien avec le fameux Capitaine Clegg à Patrick Allen (Quand les dinosaures dominaient le monde) en capitaine qui se livre à un véritable jeu du chat et de la souris avec Blyss et les contrebandiers en passant par Michael Ripper, un visage bien connu des productions de la Hammer et qui a ici nettement plus de temps d’écran que dans n’importe quel autre de ses 33 films tournés pour le studio.
Et bien entendu, Peter Cushing domine ce beau monde avec son interprétation jubilatoire…

Oui, très bon “petit” film d’aventures que ce sacrément divertissant Fascinant Capitaine Clegg !

Partagez cette news :

par Le Doc

Contenu associé

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire