Retour vers le passé : Le Retour des Mousquetaires (1989)

 

REALISATEUR

Richard Lester

SCENARISTE

George McDonald Fraser, d’après Vingt ans après de Alexandre Dumas

DISTRIBUTION

Michael York, Oliver Reed, Frank Finlay, Richard Chamberlain, C. Thomas Howell, Kim Cattrall, Christopher Lee, Roy Kinnear, Geraldine Chaplin, Philippe Noiret, Jean-Pierre Cassel…

INFOS

Long métrage britannique/français/espagnol
Titre original : The Return of the Musketeers
Genre : aventures
Année de production : 1989

Quinze ans après le diptyque Les Trois Mousquetaires/On l’appelait Milady, superproduction financée par Alexander & Ilya Salkind et le français Pierre Spengler (qui ont ensuite produit les trois premiers Supermanavec Christopher Reeve), le réalisateur Richard Lester a réuni ses acteurs principaux (ainsi que son scénariste George McDonald Fraser) pour porter à l’écran le roman Vingt après de Alexandre Dumas.
On retrouve donc dans Le Retour des Mousquetaires Michael York (D’Artagnan), Oliver Reed (Athos), Frank Finlay (Porthos), Richard Chamberlain (Aramis), Christopher Lee (Rochefort) et Roy Kinnear (Planchet). Jean-Pierre Cassel apparaît également le temps de quelques scènes, mais dans un rôle différent : celui qui fut Louis XIII dans les deux premiers volets est ici affublé du long nez de Cyrano de Bergerac.

Je n’ai jamais lu les oeuvres de Alexandre Dumas et je ne connais donc les aventures des Mousquetaires que par leurs nombreuses déclinaisons sur le grand et le petit écran. D’après le résumé disponible sur la toile, Le Retour des Mousquetaires reprend les grandes lignes de Vingt après. La période est celle de la Fronde, et les amis d’antan sont maintenant dans des camps différents, Athos et Aramis du côté de Mr de Beaufort et D’Artagnan et Porthos travaillent pour la Reine (Geraldine Chaplin) et le Cardinal Mazarin (incarné par Philippe Noiret). C’est une situation qui est reprise dans le film, mais sans amener énormément de tension entre les quatre protagonistes.

 

 

Le scénariste a opéré plusieurs changements, le principal fut le remplacement de Mordaunt, le fils de Milady de Winter qui poursuit les anciens Mousquetaires pour venger la mort de sa mère, par une fille, Justine, jouée par Kim Cattral (Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin). Une féminisation du personnage qui a permis de créer une (petite et assez convenue) dynamique entre Justine et Raoul, vicomte de Bragelonne et fils adoptif d’Athos (interprété par le fade C. Thomas Howell)…mais aussi convaincante soit-elle dans les combats à l’épée, Justine a bien du mal à se démarquer de l’influence de Milady de Winter dont elle n’est au final qu’une simple réplique.

Le Retour des Mousquetaires ne parvient que par intermittence à retrouver le panache des deux premiers films. Il y a bien quelques moments savoureusement fantasques, des scènes d’action bondissantes et le plaisir communicatif d’une camaraderie retrouvée. Mais l’ensemble est tout de même très irrégulier, avec une histoire de plus en plus décousue au fur et à mesure de son déroulement.
En fait, après plusieurs semaines de tournage, le coeur n’y était plus…ce qui s’explique par la tragédie survenue en pleine production.

 

 

Roy Kinnear (alors âgé de 54 ans), l’interprète de Planchet, est tombé de cheval à cause d’une scène mal préparée. Souffrant d’une fracture du pelvis et de saignements internes, l’acteur est décédé le lendemain des suites d’une crise cardiaque. Pour terminer le tournage, la production a décidé d’utiliser une doublure filmée de dos ainsi qu’un imitateur pour la voix. Face à cette décision, Richard Chamberlain, furieux, a claqué la porte (et c’est pour cela qu’Aramis a un rôle moins important que prévu) et d’autres acteurs, dont Christopher Lee, ont également avoué avoir songé à faire de même.

Roy Kinnear était l’acteur fétiche et l’ami de Richard Lester. Entre 1965 (Au Secours !, le second film des Beatles) et 1988, les deux hommes avaient travaillé sur huit longs métrages. Après cette perte, Richard Lester a mis un terme à sa carrière cinématographique et n’a plus tourné depuis, à l’exception d’un documentaire sur la tournée mondiale de Paul McCartney en 1991.

Partagez cette news :

par Le Doc

Contenu associé

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire