Retour vers le passé : Prince Vaillant (1954)

 

REALISATEUR

Henry Hathaway

SCENARISTE

Dudley Nichols, d'après le comic-strip de Harold "Hal" Foster

DISTRIBUTION

Robert Wagner, James Mason, Janet Leigh, Debra Paget, Sterling Hayden...

INFOS

Long métrage américain
Titre original : Prince Valiant
Genre : aventures
Année de production : 1954





Fresque chevaleresque au dessin épique et méticuleux, Prince Valiant (Prince Vaillant en version française) est un strip de presse créé par le talentueux Harold "Hal" Foster en 1937. Vaillant, prince viking de la lointaine Thulé devenu chevalier de la Table Ronde, y vit des aventures dans un Moyen-Age légendaire, mélange de différentes époques avec des touches fantasy. La bande dessinée a été adaptée à deux reprises sur grand écran : une superproduction de la 20th Century Fox en 1954 et une co-production irlando-germano-britannique cheap en 1997 (que j'évoquerai également dans cette rubrique prochainement).

Au début des années 50, le film d'aventures à grand spectacle est revenu à la mode à Hollywood...et dans toutes ses déclinaisons, comme le film de cape et d'épées et le film moyenâgeux. Dans ce domaine, la Metro-Goldwyn Mayer a par exemple connu un franc succès avec Les Chevaliers de la Table Ronde et Ivanhoé. La transposition au cinéma de l'un des comic-strips les plus célèbres du moment était donc inévitable et les droits sont revenus à la 20th Century Fox, qui en a confié la réalisation à Henry Hathaway, l'une des valeurs sûres du studio (Le Carrefour de la mortNiagaraLe Jardin du Diable...).



Le parcours initiatique de Vaillant, qui devra combattre un mystérieux chevalier noir bien décidé à s'emparer du trône du Roi Arthur, décline tous les passages obligés du genre : amitié, amour, honneur, trahison sont les principaux ingrédients d'une aventure romanesque à souhait, aux bondissantes péripéties qui prennent place dans des décors magnifiques. Les visuels somptueux sont bien mis en valeur par le Cinémascope et le spectacle se révèle aussi classique dans son déroulement que très divertissant...malgré quelques menus défauts.

En effet, le traitement des personnages féminins est l'un des éléments les plus faibles du scénario (pour les soeurs incarnées par les très belles Janet Leigh et Debra Paget, c'est un peu "Betty et Veronica à la cour du roi Arthur") et les quiproquos amoureux sont un peu trop forcés (surtout que leur résolution est rapidement expédiée après l'inévitable duel final entre le Prince Vaillant et le vil félon). Pendant ces passages à l'ambiance plus légère, l'histoire connaît quelques petites chutes de rythme avant la mise en place d'un dernier acte plus mouvementé...



Le héros-titre est incarné par Robert Wagner (La Lance BriséeLa Tour Infernale...et aussi la série télévisée Pour l'Amour du Risque), qui tenait là son premier grand rôle (il a débuté en 1950). Au fil des années, l'acteur n'a pas été tendre avec sa performance, écrivant même dans ses mémoires que sa participation au film est une véritable "erreur de casting". 

Il est vrai que les comédiens les plus expérimentés de la distribution lui volent la vedette à plusieurs reprises : James Mason (Le Prisonnier de Zenda) dans le rôle de l'élégant Sir Brack; Sterling Hayden (L'Ultime Razzia) est le sympathique et valeureux Sir Gauvain et Victor McLagen (L'Homme Tranquille) campe Boltar, le tonitruant viking allié de Vaillant. Mais je trouve aussi que Robert Wagner apporte une belle énergie à ce rôle très physique...malgré une perruque absolument ridicule (l'aspect du Prince Vaillant est fidèle à la bande dessinée mais ce détail en particulier n'est pas flatteur).


EN + :


Le long métrage a été adapté en comic-book par l'éditeur Dell Comics dans le #567 de la revue Four Color (Paul S. Newman au scénario et Bob Fujitani aux dessins et à l'encrage).



Partagez cette news :

par Le Doc

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

2 commentaires

Avatar de soyouz

Je crois que je ne l'ai jamais vu, ce film ! (l'adaptation BD du film ne respecte pas vraiment la narration originelle de la BD ! :mrgreen: )

Avatar de Le Doc

Le long métrage a été adapté en comic-book par l'éditeur Dell Comics dans le #567 de la revue [b:3k6vjlhi]Four Color[/b:3k6vjlhi] (Paul S. Newman au scénario et Bob Fujitani aux dessins et à l'encrage). [img:3k6vjlhi]http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/cineclub2/cineclub2.1/1069-927-1141-1-four-color.jpg[/img:3k6vjlhi] [img:3k6vjlhi]http://www.cine-sanctuary.com/public/sanctuary/img/cineclub2/cineclub2.1/s-l1600.jpg[/img:3k6vjlhi]